Search

+

Urgences et Situations Sanitaires Exceptionnelles (SSE)

Participer à cette formation Formation santé

Présentation de la formation

Résumé

Ces dernières années, les attaques terroristes, les épidémies, les événements climatiques et les accidents de grande ampleur nous ont fait prendre conscience de l’importance de maintenir nos connaissances dans les domaines de l’urgence.

Lors de son exercice, le professionnel de santé libéral ou salarié en centre de santéconventionné peut être confronté à une urgence ou à une situation sanitaire exceptionnelle. Il constitue le premier maillon de la chaîne des secours et représente un facteur clé dans la prise en charge de situations d’urgence quotidiennes et lors des situations sanitaires exceptionnelles.

Depuis 2014, le dispositif ORSAN (organisation de la réponse du système sanitaire) est venu compléter leplan blanc élargi en assurant une meilleure coordination régionale des dispositifs existants dans les 3 secteurs sanitaires (secteurs ambulatoire, hospitalier et médico-social). Le dispositif ORSAN comprend 3 axes dont la formation des professionnels de santé que l’on retrouve dans les orientations nationales du développement professionnel continu.

A ce titre, la formation va s’appuyer sur l’article L.3131-8 du Code de la santé publique (CSP) précisant en effet que : « Si l’afflux de patients ou de victimes ou la situation sanitaire le justifient, le représentant de l’État dans le département peut procéder aux réquisitions nécessaires de tous biens et services, et notamment requérir le service de tout professionnel de santé, quel que soit son mode d’exercice, et de tout établissement de santé ou établissement médico-social dans le cadre d’un dispositif dénommé plan blanc élargi »

Cette formation présentielle permettra aux professionnels de santé :

  • de se préparer à répondre aux crises sanitaires ou aux attentats par la prise en charge des patients en situations sanitaires exceptionnelles, tout en assurant sa sécurité,
  • de prendre en charge des situations d’urgence en mettant en œuvre les gestes de premiers secourspour garantir le pronostic vital tout en assurantla continuité et la qualité des soins,
  • de prendre en charge les patients en situation de stress post-traumatiques,
  • de constituer sa trousse d’urgence personnalisée et d’en assurerla matériovigilance.

Cette formation s’articule autour de gestes d’urgence réalisés en ateliers pratiques et de mises en situations. Cela permet aux participants de remobiliser et réactualiser leurs connaissances par des méthodes de pédagogie active, affirmative et interrogative s’inspirant de leur vécu et de leur réflexivité.

Des indicateurs de progression (technique, cognitif et comportemental) seront fournis afin de suivre les axes personnels d’amélioration.  Nos formations sont réalisées en petits groupes (maximum 15 personnes) favorisant des échanges sur les expériences et ainsi enrichir les pratiques.

Le contenu pédagogique est réalisé par des professionnels de santé en activité, exerçant dans des services d’urgence – SAMU et ayant une expérience pédagogique reconnue. Ce contenu est validé par un médecin spécialisé en médecine d’urgenceet un responsable de la formation SSE de la zone de défense NORD.

Enfin, un accès aux supports pédagogiques actualisés est disponible sur notre site internet dans « espace partenaire/formé » avant, pendant et après la formation.

Objectifs

Tout le contenu pédagogique est validé par un médecin spécialisé en médecine d’urgence(Membre du conseil scientifique d’U.C.Formations)et un responsable de la formation SSE de la zone de défense NORD.

  • Les situations sanitaires exceptionnelles :
    • Citer les différents risques et connaître les signaux d’alerte,
    • Savoir agir en fonction de ses compétences professionnelles,
    • Savoir se positionner dans l’organisation des plans de secours afin d’être efficient dans la prise en charge des urgences,
    • Identifier et accompagner les patients atteints de stress post-traumatique.
  • Prise en charge des urgences :
    • Remobiliser et réactualiser ses connaissances sur la prise en charge des urgences vitales et potentielles,
    • Connaître la prise en charge de multiples victimes (Damage control),
    • Savoir réaliser et transmettre un bilan de qualité,
    • Mettre en œuvre les appareils non invasifs de surveillance des paramètres vitaux,
    • Identifier les éléments indispensables d’une trousse d’urgence et en assurer la matériovigilance.

1ère Journée.

  • 09:00 – 9:30 : Accueil et échange autour des besoins en formation – Présentation de la formation.
  • 09:30 – 10:15 : Protection quotidienne – Identification des situations sanitaires exceptionnelles – Les risques locaux – Les moyens d’alerte.
  • 10:15 – 11:00 : 1ères précautions en  situation sanitaire exceptionnelle –Organisation des différents plan de secours (ORSEC, Plan Blanc Elargi, ORSAN).
  • 11:00 – 11:30 : Conduite à tenir en situation sanitaire exceptionnelle – Les risques particuliers – La réserve sanitaire.
  • 11:30 – 13:00 : Maintien et réactualisation des connaissances sur le thème des urgences vitales (Hémorragie Obstruction des voies aériennes – Inconscience chez l’adulte, l’enfant et le nourrisson). Ateliers pratiques.
  • 13h00 – 14h00 : Pause déjeuner
  • 14:00 16:00 : Maintien et réactualisation des connaissances sur le thème des urgences vitales (réanimation cardio-pulmonaire chez l’adulte, l’enfant et le nourrisson). Ateliers pratiques.
  • 16:0016:45 : Mises en situation.
  • 16:45 – 17:00 : Bilan de la 1ère journée.

 

2ème Journée.

  • 09:00 – 09:45 : Maintien et réactualisation des connaissancessur le thème des urgences potentielles (malaise– Stress Post-Traumatique).
  • 09:45 – 10:45 : Maintien et réactualisation des connaissances sur le thème des urgences potentielles (plaies, brûlures, traumatismes osseux)– Lésions associées aux situations multiples victimes – Tri des victimes et prise en charge.
  • 10:45 – 11:15 : La mallette d’urgence.
  • 11:15 – 12:00 : Réflexion en groupe autour de situations sanitaires exceptionnelles.
  • 12:00 – 13:00 : Mises en situation.
  • 13:00 – 14:00 : Pause déjeuner.
  • 14:00 – 15:30 : Ateliers de remobilisation des connaissances.
  • 15:30 – 16:30 : Mises en situation.
  • 16:30 – 17:00 : Bilan de la formation – Evaluation de la formation.

  • 579 € net de taxe/participant soit 41.36 €/participant/heure
  • Ce tarif comprend les coûts liés à la formation, les déplacements et hébergements du formateur, les repas et pauses des participants et formateur
  • La formation est éligible au financement par ANDPC et OPCA
  • Un dossier de demande de prise en charge peut-être demandé auprès du FIFPL

A titre d’exemple, si vous n’avez effectué aucune formation au cours de l’année, vous pouvez prétendre à une prise en charge de l’ANDPC :

  • Pour les Infirmiers, la formation est prise en charge totalement et vous êtes indemnisé 472.64€ par l’ANDPC
  • Pour les Masseur-Kinésithérapeutes, la formation coûte 33 € et vous êtes indemnisé 462 € par l’ANDPC
  • Pour les Podologues, la formation coûte 139.12 € et vous êtes indemnisé 420 € par l’ANDPC

Professionnels de santé libéraux ou salariés en centres de santé conventionnés

Recommandation de bonnes pratiques éditée par :

  • EuropeanResuscitation Council
  • Société Française de Médecine d’Urgence,
  • SAMU de France
  • Association Nationale des Centres d’Enseignement des Soins d’Urgence.
  • Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Direction générale de la santé (DGS)
  • Ministère de l’intérieur

  • Formation présentielleréalisée en 14 heures avec feuilles d’émargement signées par demi-journée.
  • Groupe de 15 personnes maximum et 5 personnes minimum.
  • A l’issue de la formation, une attestation de participation à un programme de développement professionnel continu sera délivrée aux participants conformément à l’arrêté du 25 juillet 2013 relatif au DPC.

  • Référentiels scientifiques actualisés (CESU, AHA, ERC…),
  • Supports audio-visuels,
  • « Espace partenaire/formé » sur notre site internet donnant accès aux documents actualisés,
  • Mannequins de réanimation, matériels de réanimation, mallette d’urgence fictive…

  • Evaluation des participants au cours d’ateliers et de mise en situation pratique.
  • Des fiches individuelles de progression sont remplies par le formateur.

  • Les fiches individuelles sont stockées sur support numérique et sur papier.
  • Les feuilles d’émargement signées par demi-journée sont stockées sur papier et support numérique
  • Un rapport annuel d’activité est envoyé à l’ANDPC.
  • Un bilan pédagogique et financier annuel est envoyé à la DIRECCTE (art. R6352-23 et 22 du code du travail).
  • Une attestation de participation à une action de DPC est délivrée à chaque participant.

  • HENNACHE Jonathan – Médecin spécialisé en médecine d’urgence – Formateur AFGSU
  • CROMBET Frédéric – Infirmier anesthésiste SAMU– Formateur AFGSU
  • BOUREL Jérémie – Infirmier anesthésiste – Infirmier Sapeur-Pompier – Formateur AFGSU
  • FRADIER Murielle – Infirmière libérale et Rapatriement Sanitaire – Formatrice AFGSU
  • POTTIER Olivier – Infirmier anesthésiste – Formateur AFGSU
  • THIEUW Dominique – Infirmier anesthésiste – Service de santé des armées – Spécialisé catastrophe
  • DELROEUX Jean-Michel – Infirmier Anesthésiste – Formateur AFGSU
  • MORTELETTE Régis – Cadre infirmier anesthésiste SAMU– Formateur AFGSU
  • CARBONNET Sébastien – Infirmier Libérale – Infirmier Sapeur-Pompier – Formateur simulation
  • ROUACHE Soulef – Infirmière anesthésiste – Infirmière Sapeur-Pompier – Formateur AFGSU
  • BOUDJEMAA Karim – Infirmier SAMU – Formateur AFGSU
  • CARIN Gaëtan– Infirmier anesthésiste – Formateur AFGSU