Search

+

Bilan diagnostic spécifique podologique du patient diabétique

Participer à cette formation Formation santé

Présentation de la formation

Résumé

Par l’écoute de son patient, l’évaluation de son environnement, l’observation clinique des pieds, par l’analyse technique de la marche, par la prise d’empreinte et l’imagerie numérique, le pédicure-podologue dresse un diagnostic dont l’objectif est d’identifier les affections et les troubles statiques et dynamiques du patient. C’est là une compétence essentielle et indispensable avant d’envisager tout type de traitement, qu’il soit instrumental et/ou suppose la conception et l’adaptation de semelles ou d’orthèses.

En France, le diabète touche près de 3,7 millions de personnes, soit 5 ,4% de la population (Institut de veille sanitaire ; chiffres de 2015). Cette pathologie chronique entraine un coût économique non négligeable. Le diabète est la première cause d’amputation non traumatique. 50% des lésions du pied diabétique sont dues à un chaussage inadapté. De ce constat, on voit l’importance de la prévention et du bilan diagnostic par le podologue,

Le Code de déontologie des pédicures podologues du 28/10/2007 prévoit la réalisation des soins sur le pied diabétique. La CNAM a affirmé ce rôle prépondérant aux pédicures podologues par la création de la lettre clé POD dans la convention nationale des pédicures podologues signée le 24 décembre 2007, impliquant l’élaboration d’un bilan podologique. De plus, ces textes en parallèle de la loi HPST impliquent la profession dans une démarche coordonnée, pluridisciplinaire d’éducation thérapeutique.

Par l’intermédiaire de cette formation validante, les podologues pourront s’approprier à la fois, la méthode et les outils nécessaires à l’élaboration du bilan podologique spécifique du sujet diabétique.

Objectifs

Tout le contenu pédagogique est validé par un médecin spécialisé en diabétologie.

  • Objectif 1 : Comprendre les spécificités du pied diabétique
  • Objectif 2 : Identifier l’affection podologique et les étiologies possibles afin de proposer une démarche thérapeutique en fonction des domaines de compétence du pédicure-podologue
  • Objectif 3 : Reconnaître les signes d’alerte
  • Objectif 4 : Identifier les facteurs de risque de complications secondaires avant tout traitement et savoir réorienter le  patient si nécessaire
  • Objectif 5 : Elaborer un diagnostic à l’aide des outils disponibles
  • Objectif 6 : Retrouver un diagnostic
  • Objectif 7 : Dégager des axes d’améliorations et les évaluer
  • Objectif 8 : Mesurer l’impact de son traitement par une comparaison entre l’examen clinique avant et après traitement

1ère Journée

09 : 00 – 09 : 30 : Réaliser un prétest – Recueillir les besoins en formation – Présenter la formation
09 : 30 – 10 : 30 : Remobiliser & actualiser ses connaissances sur les spécificités de l’examen du pied diabétique
10 : 30 – 12 : 30 : Identifier l’affection podologique et les étiologies possibles afin de proposer une démarche thérapeutique en fonction des domaines de compétence

12 : 30 – 13 : 30 : Pause déjeuner

13 : 30 – 15 : 30 : Identifier l’affection podologique & reconnaître les signes d’alerte
15 : 30 – 17 : 00 : Identifier les facteurs de risques

2ème Journée

09 : 00 – 09 : 30 : Remobiliser les connaissances de la première journée
09 : 30 – 11 : 30 : Élaborer un diagnostic
11 : 30 – 12 : 30 : Élaborer un diagnostic différentiel

12 : 30 – 13 : 30 : Pause déjeuner

13 : 30 – 16 : 00 : Dégager des axes d’améliorations et les évaluer
16 : 00 – 16 : 30 : Evaluer l’atteinte des objectifs en fonction des besoins en formation des participants
16 : 30 – 17 : 00 : Evaluer la qualité de la formation

 

  • 579 € net de taxe/participant soit 41.36 €/participant/heure
  • Ce tarif comprend les coûts liés à la formation, les déplacements et hébergements du formateur, les repas et pauses des participants et formateur
  • La formation est éligible au financement par ANDPC – FIFPL et OPCA

Aucun

Recommandation de bonnes pratiques éditée par :

  • HAS séances de prévention des lésions des pieds chez le patient diabétique, par le pédicure podologue
  • ANAES
  • INPES
  • ANSM
  • HAS guide parcours de soins diabète de type 2 de l’adulte
  • Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Direction générale de la santé (DGS)

  • Formation présentielleréalisée en 14 heures avec feuilles d’émargement signées par demi-journée.
  • Groupe de 20 personnes maximum et 5 personnes minimum.
  • A l’issue de la formation, une attestation de participation à un programme de développement professionnel continu sera délivrée aux participants conformément à l’arrêté du 25 juillet 2013 relatif au DPC.

  • Analyse des pratiques professionnelles :
    • En réalisant un temps dédié avec les participants pour définir les besoins en formation adaptés aux objectifs de la formation,
    • En s’appuyant sur des référentiels et recommandations actualisés,
    • En réalisant des analyses critiques et constructives des pratiques réalisées, par rapport à la pratique attendue.
  • Acquisition et perfectionnement des connaissances et compétences :
    • En utilisant des méthodes actives, interrogatives et affirmatives,
    • En atteignant les objectifs de la formation,
    • En évaluant l’acquisition des connaissances et des compétences. Une restitution des résultats aux professionnels est réalisée avec un temps d’échange,
    • En donnant accès aux supports pédagogiques actualisés par « l’accès partenaire » disponible sur notre site internet

  • Vidéo-projection,
  • Supports audio-visuels,
  • « Espace partenaire/formé » sur notre site internet donnant accès aux documents actualisés.

Evaluation intermédiaire de fin d’objectif (quizz, QCM, texte à trous, « essentiel à retenir », cas concret ou exercices pratiques), permettant aux participants de s’auto-évaluer et au formateur d’évaluer les acquis et la réalisation des objectifs des apprenants pour procéder aux réajustements éventuels avant de passer à l’objectif suivant.

  • Les fiches individuelles sont stockées sur support numérique et sur papier.
  • Les feuilles d’émargement signées par demi-journée sont stockées sur papier et support numérique
  • Un rapport annuel d’activité est envoyé à l’ANDPC.
  • Un bilan pédagogique et financier annuel est envoyé à la DIRECCTE (art. R6352-23 et 22 du code du travail).
  • Une attestation de participation à une action de DPC est délivrée à chaque participant.

Guillaume LALOYER – Pédicure-Podologue – Concepteur et Formateur Lettre Clé-POD